• Conversation, 2012. Acrylic, aerosol paint, pencil on canvas. 114 x 148 cm

    En alternant des phases créatives combinant liberté et contrôle, ma pratique est proche du dessin/peinture. Je m’intéresse principalement à l’espace : l’espace dans lequel il évolue, l’espace mental et l’espace pictural. Je peins des paysages virtuels dans lesquels le spectateur est invité à s’immerger pour mieux prendre conscience ou même douter de ce qui finalement l’entoure. Je recherche ici une esthétique du sublime.

  • Space in trouble, , 2012. Acrylic, aerosol paint, ink, optic azurant, pencil on canvas. 147 x 114 cm.

    Des expériences esthétiques qui provoquent une réflexion sur la peinture, l’espace de la toile. La peinture devient sculpture de l’espace et du temps. Ni 3D ni 2D. Certainement quelque part entre les deux. Quelque chose se passe. Une nouvelle dimension est créée. Le temps, suspendu, qui lui appartient tend, lui, vers l’infini. C’est pourquoi, en simulant le réel, en donnant naissance à un nouveau volume de paysage orthonormé (ou faussement orthonormé avec ces bribes d’architecture), je donne une vie à cette peinture abstraite, qui dépasse la dimension de la toile.

  • Between stain, 2012. Acrylic, aerosol paint, ink, pencil on canvas. 147 x 114 cm.

    Les taches sont elles bien toutes sur un même plan ? Laquelle est apparue en premier ? La profondeur de cet espace dépasse-t-elle la troisième dimension, ou est- elle induite dans une dimension intermédiaire qui serait restée invisible sans l’invention de la peinture ?

  • Lost between, 2012. Acrylic, aerosol paint, ink, pencil on canvas. 131 x 195 cm.
  • L’intranquilité,  2012. Acrylic, aerosol paint on canvas. 131 x 195 cm.
  • Albrecht’s solid,  2012. Acrylic, aerosol paint, ink, pencil on canvas. 97 x 130 cm.
  • Where am I ?,  2012. Acrylic, aerosol paint, ink, pencil on canvas. 131 x 195 cm.
  • Through space, Through space, 2012. Acrylic, aerosol paint, pencil on canvas. 114 x 146 cm.