• « Ce que vous voyez est ce que vous voyez. »

     

    • Frank Stella

     

    "Ce qui nous reste, c'est de l'espace illustré que nous lisons ; ce que nous avons perdu, c'est de l'espace créé que nous pourrions ressentir."

     

     - - - - - - -

     

    Explication de Frank Stella sur sa citation

    « Ce que vous voyez est ce que vous voyez. »

    - - -

    "En fait, il s'agit d'un commentaire sur la perspective. En général, les gens abordent un tableau par la persepctive. Ils veullent être sûrs de comprendre comment elle fonctionne. Ce qui perturbe l'appréhension de la peinture, car quand on regarde la plupart des peintures, du moins figuratives, on se rend compte que les artistes sont très approximatifs dans leur manière de disposer les choses. Mais les gens continuent de concentrer leurs efforts sur la perspective."

     

     - - - - - - -

     

    "Le problême, avec la peinture abstraite est qu'il faut sentir sa relation à l'espace, car la plupart des éléments sont absorbés dans la surface ou disposés sur une surface de manière projective. Cela crée une sorte d'expérience tactile, parce que ces deux choses vous obligent vraiment à ressentir et  absorber l'espace."

    Artpress 2015 september.

  • "L'artiste conceptuel a pour objectif de faire en sorte que son travail soit mentalement intéressant pour le spectateur."

    Sol Le Witt

  • " L'art est une tentative d'actualisation du mystère qui relie notre monde à l'au-delà "

    Anselm Kieffer

  • " Le peintre ne doit pas peindre seulement ce qu'il voit en face de lui, mais aussi ce qu'il voit en lui "

    Caspar David Friedrich

     

    Cette phrase de Friedrich exprime tout le travail de l'artiste romantique face à la nature. Il s'agit pour lui de mêler son propre état d'esprit issu de cette vision à la représentation de la nature.

    Pour Friedrich" l'art se présente comme médiateur entre la nature et l'homme. Le modèle primitif est trop grand, trop sublime pour pouvoir être saisi. Sa reproduction, oeuvre de l'homme, est plus proche des faibles."

    Tout comme Kant l'avait théorisé dans sa "critique de la faculté de juger" et sa théorie du Sublime.

     

    Friedrich cherchait à créer un paysage spirituel typiquement allemand. Ce paysage spirituel devait exprimer non seulement l'apparence mais également la réalité cachée, l'infini de la nature jusqu'à atteindre le Moi. La nature est la partie visible de la création divine.

  • « Avant Turner, il n’y avait pas de brouillard à Londres »

    Oscar Wilde

  • "Les artistes sont traversés par une quête de spiritualité laïque et de sensualité."

    Anne Pontégnie (Critique et Commissaire d'exposition)